mardi 17 mai 2016

Deux films « de filles » récents qui méritent qu'on y jette un coup d'œil !

Salut les dinos,

On se retrouve aujourd'hui pour parler films ! De temps en temps, j'aime bien regarder ce que j'appelle des films « de filles ». Je pourrais aussi bien les appeler mes films « doudous ». Ce sont des comédies mélangées à de belles histoires d'amour et/ou d'amitié. C'est parfois un peu (ou beaucoup) niais mais c'est plein de bons sentiments et de temps en temps c'est bon pour le moral ! Souvent, les films de ce genre se ressemblent... mais parfois on est agréablement supris comme ça a été le cas pour moi deux fois récemment. C'est parti pour mon avis !



How To Be Single/Célibataire, mode d'emploi
Il y a toutes sortes de manières de vivre en célibataire. Il y a ceux qui s'y prennent bien, ceux qui s'y prennent mal… Et puis, il y a Alice. Robin. Lucy. Meg. Tom. David... À New York, on ne compte plus les âmes en peine à la recherche du partenaire idéal, que ce soit pour une histoire d'amour, un plan drague… ou un mélange des deux! Entre les flirts par SMS et les aventures d'une nuit, ces irréductibles au mariage ont tous un point commun : le besoin de redécouvrir le sens du mot célibataire dans un monde où l'amour est en constante mutation. Un vent de libertinage souffle de nouveau sur la ville qui ne dort jamais !

On découvre donc les quotidiens très différents de quatre femmes qui ont pour point commun d'être célibataires... 

Lucy est inscrite sur dix sites de rencontres afin de trouver l'homme qui sera son mari. Robin (Rebel Wilson) est une fêtarde qui multiplie les amants. Meg décide d'avoir un enfant seule. Alice décide de faire une pause avec son petit ami afin de savoir qui elle est réellement...

C'est ce que j'ai aimé et qui rend le film original : la quête d'identité des personnages. Certains vont évoluer de manière inattendue jusqu'à la fin du fim qui évite le happy end habituel et j'ai trouvé ça fort plaisant ! Finalement, le propos du film n'est pas d'être célibataire ou non mais plutôt de se connaître, s'accepter, avoir confiance en soi pour s'épanouir et se sentir bien dans sa peau.

Niveau divertissement, mission réussie : c'est drôle, décomplexée (ça fait du bien de désacraliser le sexe) même si on n'échappe pas à quelques clichés du genre. J'ai adoré certains dialogues et j'ai trouvé qu'il y avait quelques bonnes idées au niveau de la réalisation (je pense à la démonstration de Lucy avec les cacahuètes et à scène des bouteilles de bières). J'ai souri du début à la fin, surtout lorsque je me suis reconnue dans certaines situations... Bonus : la B.O. qui donne la pêche !

Célibataire, mode d’emploi est une comédie pas tout à fait romantique qui sort un peu du lot. Il existe un tas de films qui prônent le couple et trop rares sont ceux qui louent les bienfaits de l’indépendance (surtout du côté des femmes). Avec ses quatre Bridget Jones des temps modernes, c'est un film drôle, qui fait du bien au moral et j'ai apprécié son côté girl power.

Miss You Already/Ma Meilleure Amie
Milly et Jess sont deux meilleures amies inséparables depuis l’enfance. Alors que Milly se voit diagnostiquer une grave maladie, Jess tombe enceinte de son premier enfant...
 

Ma Meilleure Amie est basé sur le lien très fort entre Jess et Milly qui ont tout vécu ensemble. D'un côté, on se réjouit pour Jess qui tombe enfin enceinte alors qu'elle désespérait d'avoir un enfant et de l'autre, il y a le cancer de Milly qui vient bouleverser leurs vies. Nous connaissons presque tous quelqu'un qui a été ou qui est touché par cette maladie. Personne n'est à l'abri. La maladie est ici traitée de manière réaliste (il faut savoir que la scénariste a perdu trois de ses amies à cause d'un cancer du sein). Nous assistons au combat de Milly, impuissants. L'impact que ça a sur son corps, sa féminité, sa vie de famille, de couple,... On s'attache à elle et à son entourage. Toutes les étapes de la maladie, même les plus difficiles, nous sont montrées. On se compare à elle. A Jess. Et on espère très fort que ça ne nous arrivera jamais ni à nous ni à ceux qu'on aime le plus au monde...
Si le cancer du sein n’est pas le sujet le plus amusant du monde, le film est plein d'humour. La relation entre Jess et Milly donne lieu à des scènes et des répliques drôles. C'est léger et plein de tendresse. On ne tombe jamais dans le pathos mais que d'émotions... J'ai pleuré toutes les larmes de mon corps. 

Certes, ce n'est pas un chef d'œuvre du septième art. Mais grâce aux talentueuses Drew Barrymore et Toni Collette qui forment un duo complice et très convaincant, Ma Meilleure Amie est une belle histoire d'amitié avec quelques scènes émotionnellement très fortes qui vaut la peine d'être vue... 

Avez-vous vu ces films ? Si oui, quel est votre avis ? Quels sont vos films « doudous » ?

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire